Le sommaire de la Lettre des Évêques de Belgique « Être chrétien aujourd'hui »
à la veille de l'ouverture de l'Année de la Foi

A la veille de l'ouverture de l'Année de la Foi promulguée par notre Pape Benoît XVI et ouverte solennellement ce 11 Octobre, voilà une autre lettre pastorale de nos évêques: ils continuent de se soucier de leur communauté croyante que nous sommes en nous aidant à emprunter le chemin du renouveau et du ressourcement, la lettre intitulée « Être chrétien aujourd'hui », très riche et interpellante. Elle est en continuité avec les autres précédentes comme ils le disent:

« Au cours de ces dernières années, nous avons rédigé quatre lettres pastorales circonstanciées. Dans la première d'entre elles, 'Devenir adulte dans la foi', nous avons voulu faire droit à ce changement de situation. Nous nous sommes laissés guider par l'affirmation de Tertullien: 'tu n'es pas né chrétien; il te faut le devenir'! L'Église elle-même doit redécouvrir la radicale nouveauté de l'Évangile. La foi et l'Évangile sont devenus un corps étranger dans notre culture, mais voilà bien pourquoi il vaut la peine de les (re)découvrir. Les lettres ultérieures poursuivent le même but en soulignant la grande importance de la Parole de Dieu, du Credo et des sacrements vécus dans leur authenticité ».

Tout en vous invitant à la lire en intégralité pour vous nourrir davantage de sa richesse, nous vous donnons le sommaire.

Nos évêques constatent: « La communauté chrétienne est confrontée à des mutations profondes. Dans nos contrées christianisées de longues dates, ce processus de changement est particulièrement sensible. Nous tournons le dos à un certain passé, alors que l'avenir nous échappe en partie. Il nous faut renoncer à beaucoup de choses. Mais nous ne vivons pas moins une époque passionnante, un temps qui nous est offert comme une chance et comme une grâce. Renouer le contact avec ce qui est au cœur de notre foi et qui fait de nous des chrétiens et chrétiennes: tel est le grand défi que nous avons à relever ».

Ils nous partagent leur conviction et nous adressent une invitation: « Être chrétien aujourd'hui vaut la peine. Non pas que nous nous estimons supérieurs aux autres. Nous tenons à honorer et à respecter les convictions de chacun(e), ce à quoi l'Évangile lui-même nous invite. Mais si la foi chrétienne est vécue de façon simple et authentique, elle est source de paix et de profonde humanité. Si nous orientons notre vie vers Dieu, si nous Le cherchons et L'aimons de tout notre cœur, cela ne nous éloigne ni de nos contemporains, ni de notre responsabilité en ce monde. Cela confère à notre existence une profondeur, une ampleur et une plénitude qui nous étaient inconnues jusqu'alors. C'est vraiment ' ce que l'œil n'a pas vu, ce que l'oreille n'a pas entendu... tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment' (1Co2,9) ».

La lettre est le développement d'une réflexion et un essai de réponse ou quelques jalons aux questions cruciales pour l'avenir de l'Église: quel est le vrai sens d'être chrétien aujourd'hui? Comment pouvons-nous concrètement mettre nos pas dans ceux de Jésus? Pour y parvenir, comment pouvons-nous nous aider les uns les autres? Le stress, l'angoisse et la course aux performances déterminent la société dans laquelle nous vivons. En effet, aujourd'hui la souffrance et le découragement sont partout. En même temps, nous sommes confrontés à nos propres limites. La dimension de service dans un esprit de solidarité retentit de plus en plus fort dans une société qui, aujourd'hui plus que jamais, est en quête de sens. La foi n'est pas une solution miracle mais en même temps nombreux et nombreuses sont ceux et celles qui se sentent interpellé(e)s par la simplicité et la joie de l'Évangile.

Cette lettre est accompagnée de six petits clips vidéos qui représenteront le témoignage et la vie de chrétiens et chrétiennes, disponibles en ligne depuis le 01 Octobre 2012.

Pour retourner au site, il vous suffit de cliquer sur la "flèche gauche"
située dans le haut de l' écran de votre navigateur